II. Le contexte

Posté le Mer 16 Jan - 21:24 par Hylia

Le contexte

Le climat actuel du continent

Avant-propos

Le contexte de The Legend of Hyrule est inspiré de l'univers de la saga mais n'en reprend pas fidèlement tous les éléments des diverses lignes temporelles. Ne criez donc ni au spoil ni aux erreurs car le but est de s'éloigner du récit linéaire classique et de tisser notre propre histoire. Les évènements se déroulent donc sur le continent d'Hyrule tel qu'il est présenté dans Breath of the Wild et peuvent s'étendre à certaines îles de la Grande Mer de Wind Waker, située à l'Est.

Intrigue générale

Les évènements se déroulent bien longtemps après la victoire des Cinq Prodiges ayant permis de détruire une fois pour toute le Fléau et de libérer Hyrule de son emprise. Depuis lors, le Royaume a considérablement grandi et certaines espèces ont évolué ou retrouvé leur forme d'antan. Les peuples, bannerets de la Famille Royale d'Hyrule ou bien autonomes, ont prospéré jusqu'à couvrir la superficie des grandes régions, formant ainsi cinq grandes communautés ; toutefois le climat actuel laisse présager une lutte des pouvoirs entre les habitants des Landes d'Hyrule, ceux des Contrées d'Ordinn et Gerudo et ceux du Val d'Hébra et de la Source de Lanelle. En effet, la réapparition de certaines menaces antiques et la multiplicité de complots ourdis par des cultes secrets ont fait naître des tensions palpables bouleversant la paix du continent.

Pourtant, peu sont ceux à envisager le pire scénario possible ; avec les mythes devenant réalité, la réincarnation possible du Mal décrit dans les contes pour enfant, car d'aucuns racontent que le Roi des Voleurs ne serait pas aussi mort qu'on le pense et pourrait bien retrouver forme humaine grâce à la dévotion de serviteurs mal intentionnés, ceux que l'on nomme le Culte du Néant.

Dans un climat très sombre où le printemps semble plus proche de l'automne et où les voyageurs ne peuvent plus arpenter le monde sans avoir à affronter des monstres à nouveau, il te faudra choisir un camp. Car la guerre est aux portes des régions que la Famille Royale n'arrive plus à fédérer et la peur des premiers conflits pousse tous les dirigeants à vouloir chacun leur part du gâteau.

Ton allégeance ira-t-elle donc à la Princesse Hylienne, au Roi Zora, au Boss Goron, à la Matriarche Gerudo, au Chef Piaf ou bien au Roi des Démons ? Choisis bien, car tes actes seront certainement décisifs pour l'avenir d'Hyrule.



Dernière édition par Hylia le Ven 3 Avr - 21:32, édité 35 fois
Posté le Jeu 12 Mar - 3:46 par Hylia

Acte I : La Lune de Sang

Les prémices d'une nouvelle ère

Les dernières neiges fondent, se mêlant peu à peu aux rivages, qui se déversent à leur tour dans la Grande Mer de l'Est. Doucement, la nature reprend vie, les animaux sortent de leur tanière et les paysans s'en vont cultiver leurs champs. La rosée est fraîche et présage de beaux jours ensoleillés, paisibles sur le continent. Pourtant, voilà quelques temps que le Mal ne cesse de s'étendre sur Hyrule, mettant en péril la beauté et la sérénité du printemps, et c'est à présent par vagues que surgissent hors de terre des créatures longtemps oubliées, des plus hautes montagnes jusqu'aux océans les plus profonds. Certains semblent relier cela aux étranges nuits où l'astre lunaire s'empourpre et inonde les paysages d'un rouge alarmant.

Plus que jamais, la Citadelle s'isole et perd ses alliés. La Princesse Aliénor d'Hyrule, en tête de la Cité, est démunie, incapable de savoir à qui faire confiance, méfiante. Elle sait ; ils savent tous que le Roi des Voleurs sera bientôt de retour, mais aucun n'ose l'avouer. C'est dans ce déni que les Zoras continuent leurs échanges de vivres avec la nouvellement fondée non loin du Plateau Tartare Millos et que quelques femmes Gerudos parcourent encore les contrées à la recherche de l'homme de leur vie, comme il est coutume de le faire pour ce peuple presque exclusivement constitué de femmes. Du côté d'Hébra, les Piafs ont reformé leurs rangs, et l'armée ailée est plus puissante que jamais. Revali, le défunt Prodige issu de leur village est encore à ce jour l'exemple de bien d'adolescents rêvant de grandeur. Emerat, le village voisin, est devenu malgré lui un refuge pour de nombreux expatriés, les Piafs ayant fermé leurs frontières suite aux menaces de la ville de Yagan. Arima quant à elle s'est ralliée aux Gerudos, afin de lutter contre les monstres qui envahissent peu à peu le désert. De toutes parts, les peuples se déclarent la guerre, entre clans, religions et territoires, chacun veut y trouver son compte avant qu'il ne soit peut-être trop tard.

C'est entre revendications personnelles et au nom d'une patrie que le destin de chacun se dessinera à présent ; les monstres jaillissent, étrangement, ils apparaissent davantage sur les terres Gerudos ainsi que chez les Gorons, signe probable d'un nouveau culte au Néant. Inlassablement, ils avancent et commencent à envahir les plaines. La Princesse met alors en place un état d'urgence, appelant à la paix. Elle invite d'ailleurs chaque bannerets du Royaume à se prononcer, et à se préparer à affronter une fois de plus la Terreur, comme les légendes des temps jadis le prédisaient. Les Sheikahs, malgré leurs différents vis à vis de la Couronne, ont répondu présent, mais, à ce jour, il s'agit du seul et unique peuple l'ayant fait. Le commerce se fait rare, et les tavernes et autres relais se font plus méfiants. Chacun surveille chacun, et la population est en proie à la paranoïa. Et toi, dans tout cela, guerrier, émissaire, rôdeur, Piaf ou Hylien, quel sera ton rôle ? Hyrule est-elle capable de surmonter une fois encore la noirceur de la haine ?

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum